Née de la terre et du feu la terre cuite est un matériau naturel et écologique

Tuilerie en Charente : la fabrication

L’extraction de la matière première : l’argile

Extraite à l’aide de pelle mécanique, de nos carrières à ciel ouvert proche de nos lieux de fabrication, l’argile est triée puis stockée en couche de différentes épaisseurs sous des hangars afin de la faire sécher et d’obtenir un vieillissement naturel. Cette première phase permet une première homogénéisation des différentes couches.

L’opération sera achevée et complétée lors de l’étape de préparation.

La préparation

La préparation a pour but d’éliminer, d’émietter les argiles, de former le mélange, d’homogénéiser et d’humidifier le mélange argileux.

Une fois l’argile concassée, broyée, malaxée à l’aide de différents appareillages (broyeur à meule, mouilleur/mélangeur, broyeur à cylindre), le mélange obtenu est stocké dans un distributeur d’argile qui alimente la mouleuse.

Le façonnage

Le façonnage répond à deux objectifs, le premier est de donner à la pâte une cohésion suffisante, le second est d’attribuer la forme souhaitée. L’argile est extrudée sous forme de pain de terre au travers d’une filière placée à l’extrémité de la mouleuse pour donner la forme du produit. La pâte est ensuite découpée par le biais d’un coupeur pour lui donner sa forme finale.

Le séchage

Le produit ayant maintenant sa forme définitive, il faut éliminer la quasi-totalité de l’eau ayant permis le façonnage pour que celle-ci ne perturbe pas la cuisson. C’est l’opération de séchage, une opération de dessiccation extrêmement délicate. Le séchage s’effectue de manière accéléré par apport d’air chaud et de ventilation.

La cuisson

Une fois l’eau éliminée, les produits secs sont cuits dans un four tunnel avoisinant les 1000°C. La cuisson se fait en trois phases : le préchauffage (montée progressive en température), palier de cuisson, le refroidissement. L’action de la chaleur provoque des modifications de la masse volumique, dureté, etc …

 

Ainsi naît la terre cuite. A partir de ce moment, le phénomène de transformation de l’argile en terre cuite devient irréversible.

Les produits sont alors conditionnés et prêts à être livrés.

 

Remonter